Écoles spécialisées

2 juin 2014
La CSDM rend hommage à des élèves du secondaire, jeunes et adultes, en leur remettant un prix ou une bourse pour leurs efforts et leur persévérance.
Suivant


Des élèves de la CSDM éprouvent des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage, des troubles envahissants du développement ou d’ordre psychopathologique, ou sont handicapés par une déficience intellectuelle, physique, auditive ou visuelle ( EHDAA ). En vertu de la Loi sur l’instruction publique du Québec, la CSDM a adopté une politique relative à l’organisation des services éducatifs pour ces élèves.

La politique relative aux services aux élèves EHDAA, vise à rendre ces services accessibles.

Trouver une école spécialisée

Naviguez dans les différents onglets de la fiche de l'école et vous obtiendrez les informations complètes. Vous pouvez aussi faire une autre recherche en entrant votre code postal, en inscrivant le nom d'une école ou en choisissant un sujet dans le menu déroulant de la recherche.

Merci,

 


L'école selon leurs capacités



Questions et réponses

Vous devez vous présenter à l’école de quartier pour procéder à l’inscription de votre enfant. L’école de quartier est la porte d’entrée du système scolaire. À l’inscription, il est important de mentionner les besoins particuliers de l’enfant pour permettre la meilleure analyse de sa situation. Pour en savoir davantage, consultez le site Centre de documentation du bureau de l’adaptation scolaire et des services complémentaires.

Première étape

Pour inscrire votre enfant, présentez-vous à votre école de quartier, qui est la porte d’entrée du système scolaire. Pour connaître votre école, cliquez ici. C’est à l’école que vous aurez tous les renseignements nécessaires.

Votre démarche peut commencer lors de la période officielle d’inscription. Au primaire, cette période comprend la dernière semaine de janvier et la première de février.

Plus tôt votre enfant ira à l’école, plus grandes seront ses chances de développer ses capacités et ses compétences. Les enfants handicapés peuvent fréquenter l’école dès l’âge de 4 ans.

Des renseignements requis

À l’inscription, mentionnez que votre enfant a des besoins particuliers. Apportez son acte de naissance et, selon le cas, ses bulletins scolaires antérieurs ou de l’année en cours.

Avec votre autorisation, la direction d’école recueillera tous les renseignements et les évaluations professionnelles dont elle aura besoin pour  procéder à l’analyse de la situation de votre enfant. Exemples d’informations nécessaires : un rapport d’évaluation d’un professionnel (psychologue, orthophoniste, psychoéducateur, etc.), un rapport médical, etc. Cette étape permet d’identifier les besoins de votre enfant et les mesures d’aide. Avec votre autorisation, il se peut que la direction fasse appel à un comité de référence et d’étude pour obtenir un avis.

Si votre école de quartier ne peut pas répondre aux besoins de votre enfant, on vous recommandera celle qui pourra le faire adéquatement.

Première solution

Discutez des difficultés avec l’enseignant de votre enfant. Ensemble, vous pourrez trouver des solutions qui seront utiles autant à l’école qu’à la maison. Échanger avec votre enfant s’avère évidemment nécessaire.

Deuxième solution

Si les difficultés identifiées persistent, vous pouvez rencontrer la direction de votre école, qui peut vous conseiller et vous renseigner sur toutes les ressources disponibles.

Troisième solution

Si les moyens déployés ne donnent pas de résultats, une analyse plus approfondie peut être faite. Un comité peut être formé et composé des personnes suivantes : vous, votre enfant, l’enseignant titulaire, un représentant de la direction. Au besoin, peuvent participer des spécialistes, comme d’autres enseignants, un psychologue, un psychoéducateur, etc.

Votre participation au comité est primordiale, car d’importantes recommandations peuvent être faites sur les services recommandés et sur les évaluations requises. Un plan d’intervention adapté (PIA) à votre enfant peut aussi être élaboré.

Un plan d’intervention adapté (PIA) est la démarche  utilisée dans toutes  les écoles du Québec pour planifier, réaliser et évaluer les interventions adaptées aux besoins et aux capacités des élèves qui vivent des problèmes particuliers.

Vous devez contacter l’école du quartier où habite l’enfant. C’est l’école de quartier qui fera le suivi avec sa commission scolaire pour que cette dernière communique avec la CSDM.

Utilisez notre outil de recherche par établissement pour trouver une école.

Non.

Les parents doivent contacter leur école de quartier. C’est l’école de quartier qui dirige votre enfant vers le réseau EHDAA.

L’évaluation des capacités de votre enfant vise à prendre une décision relative à son classement, à préciser les mesures d’appui dont il a besoin et à déterminer les moyens à mettre en place pour favoriser sa réussite scolaire. L’évaluation peut être de type pédagogique, orthopédagogique, orthophonique, psychologique, médical, social ou autre. Les différents types d’évaluation sont définis dans la section EHDAA.

Institué dans chaque commission scolaire, le Comité consultatif des services aux élèves handicapés et en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (CCSEHDAA) permet aux parents membres de donner leur avis à la commission scolaire. Il est composé majoritairement de parents d’élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. Siègent aussi à ce comité : des employés de la CSDM qui fournissent des services aux élèves HDAA, des administrateurs de la CSDM et des représentants des organismes communautaires qui offrent des services aux élèves HDAA.

Pour plus d'information, consulter le site web du Comité central des parents.

À Télécharger