Agenda

choisir une date de début
choisir une date de fin
Filtrer par thème
Filtrer par public


Danser pour le climat

Événements institutionnels

Informations générales


Date : 6 février 2010
Lieu: Dans la région de Montréal, l’événement aura lieu sur le site de la Fête des Neiges, le samedi 6 février 2010 à 14h.
Clientèle: Général

Description


Pendant la Fête des Neiges

L’événement aura lieu en simultané sur les sites de la Fête des neiges à Montréal, le Carnaval de Québec et le Bal de neige d’Ottawa. Les réseaux de TVA, Radio-Canada, Météo média et Rock-Détente ont accepté de joindre leurs voix au mouvement pour inviter la population à cet événement populaire. Ils diffuseront cette invitation via leurs présentateurs météo lors des bulletins météo de leurs stations respectives.

Nous invitons tous les élèves de la CSDM à apprendre les pas de la chorégraphie, facile et amusante, et à se rendre sur le site de la fête des neiges avec leurs parents le samedi 6 février prochain à 14h, pour réaliser une fresque humaine pour le climat. La chorégraphie peut être visionnée sur les sites web de TVA, radio-Canada, Météo média, Rock Détente, La fête des neiges et du carnaval de Québec. Cette chorégraphie a été composée par des jeunes de l’école de danse « Multidance énergie » qui s’est gracieusement joint à nos voix. On vous attend pour cet événement planétaire pour aider notre planète qui en a bien besoin. UN PETIT PAS DE DANSE POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES.

  • http://www.dancefortheclimate.org/

Historique

C’est pour poursuivre et participer à cette grande chaîne virtuelle que les présentateurs météo Québécois décident eux aussi de s’unir et de mettre sur pieds « Dansons pour le climat », pendant québécois de la version Européenne. Selon un sondage publié dans La Presse du 21 novembre dernier, près de 80% des Québécois pensent que les effets des changements climatiques seront très graves et 83% d’entre eux considèrent qu’un virage vert aura un impact positif sur la qualité de nos vies.

Famille et écologie

La raison d’être de cet événement est donc implicite. Les Québécois se soucient de l’avenir de la planète et nous croyons qu’ils apprécieraient une tribune comme « Dansons pour la planète » pour exprimer leurs craintes tout en participant à un événement familial qui n’a aucune association avec un groupe écologiste, souvent jugé trop radical, ou une formation politique qui pourrait utiliser cette cause pour se faire du capital politique.

 

Regardez les danser !